Brownie "500" multi-noix ( sans gluten )

Après plus de 3 mois d'absence, 2 recettes en 24h. Si ce n'est pas du retour (ponctuel ) !

Comme promis, voici ma seconde recette proposée pour la campagne 1,2,3 Veggie ! comme annoncé dans précèdent billet ( clic ). Une recette une nouvelle fois sans gluten pour les raisons évoquées également dans mon précèdent article mais rien n'empêche d'utiliser une farine à base de blé, de la mixer avec une de petit épeautre ou même d'orge par exemple, de jouer avec des farines avec et sans gluten aussi. Notez, comme j'ai pu le lire chez Lili récemment, qu'il est recommandé de mélanger les farines si l'on utilise des farines sans gluten. Ex : farine de riz ( complet ou non ) + fécule ( de pomme de terre, de maïs, d'arrow root ), farine de riz + farine de sarrasin ou châtaigne ( attention aux proportions pour cette dernière car elle parfume beaucoup, jouez sur 2/3-1/3 ) ou pois chiche ou poudre de noix par ex ( amandes, noisettes, etc ). En effet, les farines sans gluten ( prêtes à l'emploi ou celles combinées à la maison ) ne possèdent pas les mêmes propriétés que ses cousines contenant du gluten. Ce qui signifie qu'une préparation sans gluten sera moins élastique et malléable le plus souvent et qu'elle ne poussera pas après une levée comme cela est nécessaire en boulangerie par exemple. Il est assez difficile en effet de réaliser un pain sans gluten. Les joies des approximations, des hésitations, des ajouts de poudre(s) magique(s) dans les appareils pour obtenir le graal révèlent un temps précieux de recherche en cuisine. Qui a une super recette de pain sans gluten qui fonctionne à tous les coups ? peu d'entre vous j'imagine. Je ne mange que peu de pain donc ma quête ne serait que simple fierté !

Bref. Ici, un brownie cacaoté sans gluten donc. Facile de jouer avec les farines alternatives dans ce cas présent car le gâteau n'a pas besoin de lever beaucoup, même peu. Des noix, un mélange de noix à vrai dire. Je le voulais 100% chocolat et noix du Brésil mais 100g de noix du Brésil représente quand même une somme rondelette pour 8 petits rectangles de gourmandise. J'ai donc jouer avec mes amandes et noix de Grenoble du placard. Mais libre à vous de composer selon vos palais et porte-monnaie. Et pour les intolérants aux fruits à coque ( j'en connais ! ), remplacez-les par quelques petits fruits secs ou épices ( gingembre confit, zestes d'orange, etc ) ou ajoutez simplement des pépites de chocolat !

La recette est par ici. Régalez-vous !


A très vite pour d'autres aventures gourmandes.

Prenez bien soin de vous.

Je vous embrasse.