Crème dessert crue expresse hyperprotéinée // cacao*caroube { et ...


... participations au concours + délai complémentaire pour les retardataires ! }

Parce que ce n'est pas le tout de brûler des calories et des vilaines graisses ( moi qui croyais que les graisses végétales étaient de bonnes graisses -elles n'ont bien de bonnes que le nom, tiens-, pourquoi cette cellulite disgracieuse s'accroche-t'elle donc toujours autant sur les cuisses des femmes ? c'est injuste ) en se remettant intensivement au sport, il faut préserver sa masse musculaire, et les protéines viennent jouer le jeu et pallient parfaitement à un tel régime sportif.
J'avoue que la course me manquait depuis le mois de janvier où j'avais pu troquer de nouveau mon jean et mes bottes pour mon short et mes baskets. J'aime vraiment courir. A Saint-Pétersbourg, inutile de l'envisager. Je vis en ville. Entre la pollution émise par les voitures ( c'est une ville embouteillée à toutes heures de la journée et les gaz d'échappement m'ont longtemps incommodés les premiers mois -plus habituée à vivre en ville la p'tite dame !- ), l'absence de civilité des automobilistes et surtout leur inconscience au volant ( je ne m'habitue pas au fait que les voitures ne s'arrêtent pas au niveau des passages piétons, qu'ils se garent sur les trottoirs, qu'ils sortent de leurs garages en trombe sans se soucier des piétons sur le trottoir, etc ), je ne peux pas courir. Alors certes, il y a des parcs mais en ville ils sont trop petits pour y courir une heure et en dehors de la ville, j'avoue renoncer à l'idée tant porter mes affaires sur mon dos après une demie heure de métro et trois changements me fatigue avant même d'avoir commencer. Je dois être exigeante. Eternellement insatisfaite. Passons. La solution je l'ai donc trouvée en m'inscrivant en salle avec mon amoureux. Et depuis deux mois, on se sent trop bien dans nos baskets ! J'avoue que pour moi, ce n'est pas l'idéal que de courir sur un tapis. Mais passée la déception de ne pas entendre les oiseaux chanter et le bruit de la mer contre les rochers, le constat est que le compromis est plutôt sympa : je retrouve mon amoureux sur la pause du déjeuner et je me remets doucement en forme physiquement. Cerise sur le gâteau, j'apprends quelques exercices de musculation et ma cellulite n'en est que plus reconnaissante encore. Je vais lui faire la peau à cette vilaine peau d'orange !

Quoiqu'il en soit, que l'on soit sportif ou non, ma petite crème dessert trouvera certainement preneurs auprès des plus gourmands. Et des plus pressés aussi ! Cherchant à minimiser mes courses cette semaine avant de partir en vacances, il s'est avéré que ma planification des menus fut quelque peu absente de mes projets ( c'est trop bon les pâtes non ?! à tous les repas ?!! ) et les desserts encore d'avantage. En panne de yaourts et de lait végétal hier soir ( j'ai du courir chercher un litre de lait d'amande pour mes trois derniers porridges de la semaine ) et à regarder ma corbeille de fruits dont les nectarines n'étaient pas encore bien mûres et les bananes réservées aux smoothies post-sport, je me suis dis que l'occasion était parfaite pour écouler mon dernier avocat ( demi en réalité ) et mon paquet de tofu soyeux. Après avoir sacrifié deux bananes, ajouté quelques pincées d'épice de caroube et de belles cuillères de cacao cru, inutile de vous dire que nos efforts furent très largement récompensés. Résultat, une petite crème toute lisse, onctueuse à souhait ( la combinaison avocat-tofu soyeux-banane est simplement parfaite ), délicatement relevée par la caroube, réconfortante avec ses notes cacaotées, bref, un bel instant de pur bonheur gustatif. Le seul regret ? Qu'il n'y en ait pas eu assez !


** La recette **
( pour 4 pots de crème dessert )

- 200g de tofu soyeux égoutté 
- 1/2 avocat bien mûr
- 2 bananes tigrées ( meilleures d'un point de vue nutritionnel )
- 1 càc de poudre de lucuma crue
- 1 càc de poudre de caroube crue
- 2 càs bombée de cacao cru en poudre
- 1 càs de sucre de coco cru ( pour la note caramélisée )
- 1 filet de jus de citron 

** Le déroulement **

1/ Mettez tous les ingrédients dans le bol du robot et mixez jusqu'à l'obtention de la texture désirée.

2/ Réservez au frais avant de servir.



Avant de vous quitter pour certainement quelques semaines, je vous annonce que je reporte la clôture de MON CONCOURS à la semaine prochaine. Je sais que beaucoup de jeux et concours fleurissent actuellement sur la toile, que la période n'est pas idéale pour beaucoup ( fin d'année chargée avec nos petits ou grands loups à l'école et préparation des vacances -quelle logistique !- ) mais l'ayant lancé, il n'est pas question de l'annuler faute de nombreuses participations ( bien que mes râleries sur facebook semblent avoir poussées certaines et certains à participer et je les en remercie ;-) vous êtes incroyablement généreux et c'est aussi dans ces moments que je me dis qu'il est très agréable de tenir un blog ) d'autant que la dizaine de recettes reçues à ce jour est d'une telle qualité qu'il pourrait être vexant pour les participants de voir le projet disparaitre. Sans compter que mes partenaires offrent de jolies surprises. Je vous rappelle en effet que Nutri Naturel offre trois produits phares de sa gamme et que Keimling vient également de me proposer un petit partenariat pour l'occasion et offre un produit de sa gamme fruits secs au gagnant lui-aussi. Je vous reparlerai très bientôt de Keimling puisque, pour la première fois dans l'histoire de Petits repas entre amis, un partenariat s'est créé avec une marque ( et pas des moindres puisqu'elle une des références en matière d'alimentation vivante, comprendre crue ). De jolies petites recettes toutes crues fleuriront donc durant l'été très certainement. Restez connectés !

Pour en revenir au jeu-concours dont je vous rappelle qu'il suffit de réaliser l'une de mes recettes du Top 10 en en modifiant un critère ( toutes les recettes sont très rapides à réaliser -suis pas mauvaise en " mode j'insiste sans en avoir l'air ", si ?!- ), je fixe aujourd'hui sa clôture au dimanche 30 juin minuit. J'espère ainsi que toutes celles et ceux qui n'auront pu participer faute de temps, de visibilité du concours, d'ordinateur en panne, pourront proposer leur création sans stress. Vous avez donc encore 10 jours pour me surprendre ;-)

En attendant, je vous montre toutes mes jolies participations. Histoire de vous donner envie !
Cliquez sur les photos pour voir l'article de son auteur(e). Deux recettes ne sont pas rattachées à un lien car elles sont réalisées par des non blogeurs, Marie et sa pâte à tartiner choco-sésame et Xavier ( un homme ! oui, ici ! ) avec son kitchari aux 2 courgettes. Merci beaucoup à tous les 2, vos participations sont dignes de blogueurs très talentueux. Je suis flattée !






 

Dans l'attente de compléter cette jolie et prometteuse liste, je crois que je vais de nouveau m'arracher les cheveux ( peut-être sera-t'il inutile de passer chez le coiffeur finalement ) pour designer la recette gagnante ! Quant à Minipouce, il a trop de chance de n'avoir qu'une mission de tirage au sort. Et si on échangeait les rôles, tiens ?

**

A très bientôt et bonnes vacances !








Omelette végétale aux légumes du soleil ( sans oeufs ! )


J'avais aperçu cette recette d'omelette végétale au sein de l'une des dernières ( si ce n'est la dernière ) parutions d'Alternatives végétariennes, le magazine de l'Association végétarienne de France, dont je suis membre, et dont je reçois le magazine mensuel ( jusqu'en Russie ! ma seule lecture française -mon seul courrier tout court- , vous imaginerez à quel point je suis ravie de trouver l'enveloppe dans ma boîte aux lettres ). Puis, j'aperçois tout récemment une version chez la demoiselle aux petites idées pour grandes utopies [ ;-) ] qui me fait rapidement me souvenir que j'avais coché la page de mon magazine favori il y a de cela déjà bien des semaines dans l'objectif de la réaliser. Oups, le temps avait passé et " Monsieur Petits repas entre amis " à qui j'avais soumis l'idée de réaliser cette recette attendait toujours, impatient de se régaler les papilles ( je peux le dire haut et fort, il a été conquis et a adoré ... il a même mangé la galette restante à lui toute seul alors que Minipouce & moi nous étions contentés d'une seule part -Oui ! Minipouce en a mangé aussi et il a beaucoup aimé " c'est trop bon, Maman ! " Yes !- ). Merci donc Nathalie pour la piqure de rappel qui nous a permis de nous régaler l'autre soir ! Ma version est très proche de celle de Sébastien ( Vg-Zone ) dont je me suis carrément inspirée ( confiance totale et papilles en éveil à peine le fouet en main ) et qui est l'instigateur de cette régalade ( recette du magazine ) et ainsi donc de celle de Melle Pigut, qui je le pense s'était aussi inspirée de la version originale, elle-même garnie de champignons frais rissolés. La saison étant passée et bien que j'adore les champignons, je me suis empressée de peler mes premières courgettes et aubergines de la saison. Trop impatiente ! Ce que j'aime le fondant des aubergines, moi ... ! Bref, à vous de varier le plaisir et garnir votre omelette/galette selon vos envies.
Au sujet des saveurs, j'ai lu chez Melle Pigut notamment que le sel noir de l'Himalaya semble être une belle parade pour les amateurs d'oeufs. Pour ma part, je ne les ai jamais aimé donc la parade est inutile ( d'autant que ce sel magique ne doit pas être très évident à dégoter ! ) et j'utilise ici un sel marin des plus classiques.
J'ai ajouté une pointe de curry pour la ressemblance-couleur, du pimentón ( paprika fumé ) parce que j'aime trop ça, du cumin ( car je l'aime de plus en plus aussi et qu'il aide à la digestion -dans mon cas, ce n'est pas inutile- ) et un peu d'origan ( le duo cumin-origan me rappelle mon chili et ça me plait bien ! ) sans oublier une belle dose de levure maltée ( bien qu'il me faille ménager mon pot pour les 3 semaines à venir, je n'en ai presque plus -l'heure est à l'économie, jusqu'à ce que je prenne l'avion !- ) que je saupoudre un peu partout sur mes plats salés ( entre les graines grillées, les graines de chanvre décortiquées et la levure maltée, mes plats sont véritablement emplis de 1001 saveurs différentes depuis que je suis végétalienne et c'est juste que du bonheur ! ) en général.

Place à la recette !


La recette
( pour 4 petites galettes ou 2 grosses )

 - 100g de farine de pois chiche
- 2 càs de levure maltée 
- 1 càs de son d'avoine
- 1 càc de curry jaune moulu
- 1 càc de paprika fumé moulu
- 1/2 càc de cumin moulu
- 1/2 càc d'origan sec
- 1 càc de poudre de légumes ( ou un cube )
- 175ml d'eau 
- 100g de tofu soyeux fouetté
- Sel marin
- Poivre du moulin

- 1 belle courgette
- 1 petite aubergine
- 5 belles càs de sauce tomate maison ( avec de gros morceaux de tomate & poivron )
- 1 dent d'ail
-1 petit oignon jaune
- Huile de sésame toasté ( ou d'olive ou toute huile végétale de votre choix )
- Mélange de graines toastées ( sésame complet, courge, tournesol ici -facultatives- )
- Graines de chanvre pour servir ( avec la salade pour moi -facultatives- )

Le déroulement

1- Pelez et découpez les légumes ( les aubergines en tronçons et les courgettes en petits cubes ).

2- Dans une poêle bien chaude, faites-les revenir dans un peu d'huile de sésame toasté et une petite dent d'ail et un oignon finement ciselé.

3- Une fois bien colorés et cuits, saupoudrez d'origan, d'une cuillère de légumes en poudre et salez/poivrez à votre convenance.

4- Ajoutez la sauce tomate/poivron en fin de cuisson.
Amalgamez puis réservez au chaud.

5- Dans un petit saladier, mélangez l'ensemble des ingrédients secs de la galette puis versez graduellement l'eau.

6- Fouettez énergiquement puis incorporez le tofu soyeux, préalablement grossièrement écrasé à la fourchette, et fouettez de nouveau.
Vous obtiendrez une pâte relativement fluide, semblable à un appareil de pancakes.

7- Huilez légèrement votre poêle ( bien chaude ) et formez la première galette.
Laissez cuire environ 3 à 4 min puis retournez-la.
Laissez cuire environ 2 à 3 min de l'autre côté.

8- Déposez la garniture de légumes sur la moitié de la galette et repliez-la sur elle-même.
Renouvelez l'opération 3 fois.

9- Servez avec une belle salade verte ou de crudités.
C'est le printemps, profitons-en !


Alors ? Séduit(e)s ? Avez-vous déjà réalisé une telle omelette ?
La farine de pois chiche est véritablement la farine à utiliser ici. Riche en protéines et très typé ( elle a du caractère cette farine, je vous le confirme, et pourtant elle est terriblement délicieuse dans cette recette, mais pas que ... on peut aussi l'utiliser en version sucrée, je vous en reparlerais prochainement ), le pois chiche trouve une place de choix dans l'alimentation végétarienne notamment. Il est malheureusement riche en protéines végétales certes, mais celles-là mêmes dites incomplètes. Il faut alors ruser et l'associer soit à des céréales soit à des oléagineux pour en faire un plat complet. Facile, hein ? Regardez les plats indiens ( riz et lentilles corail par ex -tiens, y'a pas un concours en ce moment chez qui le kitchari est placé dans le top 10 des recettes les plus consultées ?! ) et les plats maghrébins, marocains principalement peut-être ( le couscous associe la semoule de blé aux pois chiches, par ex ) pour ne citer qu'eux. Sans compter que le pois chiche, dans sa forme brute traditionnelle, se consomme également partout à travers le monde. Qui n'a jamais tartiné de houmous et mangé de falafels ? Bref, le pois chiche, que je ne consommais jamais il y a encore quelques mois ( je le triais dans mon couscous de légumes ) est également devenu un incontournable de ma cuisine au quotidien. C'est dingue c'est que l'on apprend à connaitre, à apprécier et même à adorer au fil des années et des découvertes faites de-ci de-là. 
La cuisine végétarienne est bien tout sauf ennuyeuse et répétitive, vous aviez bien remarqué, n'est-ce pas ?!

**

A bientôt mes gourmand(E)s !



Guacamole express au tofu soyeux


J'ai cette petite recette dans mes archives depuis des semaines. La douce et pesante chaleur pétersbourgeoise m'incite à cuisiner léger et surtout oublier les cuissons au four. Ma gourmandise depuis que je ne consomme plus que végétal n'a pas de limite et j'avoue prendre un véritable plaisir à composer de belles ( comprendre généreuses en plus de jolies ! ) assiettes colorées, saines et surtout variées ( j'alterne entre le cru et le cuit, le piquant et le sucré, l'acidulé et le moutardé, bref, tous les mélanges sont possibles et " associables " à la maison ! ). Cette nouvelle recette est à la fois fraiche et parfumée, simplement parfaite sous les latitudes russes estivales du moment ! A nous, en effet, les énormes salades, les tartinades, les wraps, les smoothies et milkshakes végétaux sans oublier les jus qui coulent à volonté depuis quelques jours !
Cet après-midi, il ne fait pas moins de 35°C à l'extérieur. Si cela en fait rêver plus d'un, pour ma part et sans toutefois me plaindre de ce merveilleux ciel bleu, je l'avoue : j'ai trop chaud ! Je file me rafraichir et je vous livre ma dernière addiction.


** La recette **

- 2 avocats bien murs 
- 120g de tofu soyeux
- 1 càs de crème d'avoine
- le jus d'un citron
- 2 cm de gingembre frais râpé
- 1 càc d'ail semoule
- 1/2 càc de piment en poudre
- 4 mini tomates olivette
- 8 gouttes d'HE de guacamole bio
- 4 gouttes d'HE de coriandre bio
- Sel
- Poivre 5 baies
- Graines de sésame noires ( facultatives ) 

** Le déroulement **

1- Mettre tous les ingrédients dans le blender, sauf les tomates.

2- Mixez jusqu'à obtention de la texture désirée, plus ou moins lisse, selon votre préférence.

3- Réservez une heure minimum au frais avant de servir.

4- Lavez et découpez les petites tomates puis servez le guacamole avec quelques graines de sésame noires.


Figurez-vous que je n'aimais pas l'avocat jusqu'à il y a environ 6 mois ( tout comme les amandes, les noisettes, les figues, les dattes, les lentilles, les haricots secs, les pois chiches et des tas de choses encore qui aujourd'hui garnissent quotidiennement mes assiettes ) et qu'il est aujourd'hui présent quasi de façon hebdomadaire dans ma cuisine. Je l'ajoute à mes smoothies, à mes petites crèmes sucrées ( tout comme je le fais avec la banane ), dans des gâteaux sucrés, crus ou cuits, parfois même et aussi et surtout en morceaux dans mes wraps ( ma découverte -oui, je sais, les wraps ne viennent pas d'être inventés- depuis quelques semaines ) dont je décline les compositions à l'infini et dont je raffole. Comme quoi, tout arrive, je ne cesse de vous le répéter ! 
Et vous ? Vous aimez l'avocat ? Comment le consommez-vous ?

**

A très bientôt et pensez à déposez votre recette à mon concours avant le 20 juin.